Buffer

17 octobre 2013 ~ 1 Commentaire

Les anciens combattants victimes de la crise ?

On le sait, la crise frappe à toutes les portes, dont celles du gouvernement. Le pays doit faire des économies, c’est impératif. Ainsi, il semblerait que le gouvernement étudie une nouvelle piste pour en faire, une piste jusqu’alors jamais poursuivie… Sur quoi porteraient ces économies ? Sur les anciens combattants… Explications.

Des économies, peut importe le prix ?

La crise frappe fort et la France n’est pas épargnée. Des solutions doivent être trouvées rapidement, mais surtout sur le long terme pour sortir le pays de l’impasse. Mais il semblerait que dans les petits papiers du gouvernement, une solution aurait été trouvée: baisser la contribution de l’Etat dans les pensions des anciens combattants, victimes de guerre et pupilles de la nation.

Une solution éthique ?

Grosso modo, la pension d’un ancien combattant aujourd’hui est de 1700 euros. Sur cette somme, l’Etat intervient à hauteur de 12.5%, et peut monter jusqu’à 60%. Le projet de finance pour l’année à venir prévoir de ramener ce seuil pour tous à 20%… Grâce à cette opération, 10 millions d’euros économisés sur 2014.

Peut-on tout faire ?

Cette idée pour réaliser des économies soulève de nombreux débats… Car les anciens combattants, pupilles de la nation et victimes de guerre, ce sont un peu les personnes auxquelles personnes ne veut toucher. Et à juste titre. Ainsi, une question émerge: l’Etat n’a-t-il pas des obligations envers certaines personnes ? Ne serait-il pas « normal » de laisser à ces personnes leurs pensions et chercher à réaliser des économies ailleurs ? Vous le voyez aujourd’hui beaucoup de questions soulevées par cette actualité… Et malheureusement, seul le gouvernement a la réponse.

Pour d’autres articles de société, je vous propose ceci et ceci.

Clement Gracyk (417 Posts)

Créateur de timetothink.fr , je suis passionné par les nouvelles technologies, les sciences de l'information et le management. J'aime essayer de montrer l'actualité sous un autre angle pour ne pas rester sur la présentation des grands médias nationaux.


One Response to “Les anciens combattants victimes de la crise ?”

  1. Daniel 20 octobre 2013 at 11 h 46 min Permalink

    encore un excellent sujet de blog très éclectique. Mon commentaire sur cet article. Plutôt que de chercher des économies sur les pensions des vétérans, il serait plus utile d’examiner les « rémunérations » des élus et de simplifier le mille feuille administratif de ce pays..


Leave a Reply