Buffer

19 avril 2013 ~ 4 Commentaires

La problématique Bitcoin

Vous en avez sans doute entendu parlé, peut-être même que vous en possédez. Le Bitcoin, cette monnaie virtuelle qui fait trembler de plus en plus certains marchés. Car toute la problématique du Bitcoin, c’est son opacité… Essayons de mieux comprendre ce qu’est cette monnaie. Car oui, c’est bien une monnaie. 

La vidéo qui résume

Discrétion et sécurité

Créée en 2009, deux mots permettent de définir le Bitcoin: discrétion et sécurité. Mais on pourrait évidemment rajouter inquiétante ou encore intrigante. Mais pourquoi discrète et sûre ? Tout simplement car la monnaie n’est soumise à aucune institution financière. Mais le Bitcoin possède le même mode de fonctionnement que n’importe qu’elle monnaie sur une marché boursier : son cours évolue en fonction de l’offre et de la demande. Sa valeur dépend entièrement de ce qu’en fait les utilisateurs d’Internet. C’est ce qui en fait sa discrétion, sa sécurité mais aussi tout son mystère…

Satoski Nakamoto

Un mot quand même sur Satoski Nakamoto, le créateur du Bitcoin. Un mot pour vous dire que personne ne sait rien de lui. Mystère totale autour de l’homme qui insuffla un nouvel esprit à la monnaie mondiale… Une énigme que de nombreuses personnes aimeraient percer.

Un cours imprévisible

Les fluctuations du Bitcoin relèvent eux aussi de l’énigme. On passe en quelques mois de 36 euros à 200 euros, comme par magie. Mais la magie, beaucoup pensent qu’elle vient de Chypre. Avec la crise, les gens auraient souhaiter mettre leurs argents de côté, pour le préserver. Et quoi de mieux qu’une monnaie totalement décentralisée, intracable et non imposable ?

Attention à la bulle…

Le Bitcoin sert également à des transactions plus ou moins légales, mais surtout son cours est difficilement calculable et anticipable. Mais le danger est l’explosion de cette petite bulle, car si pour une raison x ou y les sites de conversions de monnaies venaient à fermer, alors les possesseurs auraient alors tout simplement tout perdu… Jouer en bourse est déjà très compliqué dans la vraie vie, alors miser sur une monnaie virtuelle encore dans la fleur de l’âge, cela pourrait vite virer à la catastrophe.

Pour revoir l’explication des marchés, c’est ici. Et pour Chypre, ici !

Clement Gracyk (417 Posts)

Créateur de timetothink.fr , je suis passionné par les nouvelles technologies, les sciences de l'information et le management. J'aime essayer de montrer l'actualité sous un autre angle pour ne pas rester sur la présentation des grands médias nationaux.


4 Responses to “La problématique Bitcoin”

  1. Luc Stepniewski 19 avril 2013 at 10 h 57 min Permalink

    Intraçable ? C’est tout le contraire ! Toutes les transactions sont publiques. Par contre, on ne sait pas forcément qui est derrière une adresse.

  2. Clement Gracyk 19 avril 2013 at 21 h 55 min Permalink

    Les transactions publiques oui, mais si on ne peut pas simplement savoir qui est derrière une adresse, la transaction devient donc quasiment intraçable…

    • Luc Stepniewski 20 avril 2013 at 23 h 51 min Permalink

      Elle est intraçable tant que la personne n’utilise pas ses bitcoins. Regardez comment toutes les adresses de Satoshi Nakomoto sont surveillées pour essayer de le démasquer. Si par exemple il achète quelque chose sur Internet avec ses bitcoins, il suffira d’interroger le vendeur pour connaître son identité (ce qu’une demande de la justice peut faire aisément).
      (c’est pour cela que Satoshi Nakamoto n’a jamais utilisé les bitcoins qu’il a engrangé !)


Leave a Reply