Buffer

14 janvier 2013 ~ 0 Commentaires

Quand le Japon achète au Vietnam …

L’information date de la fin d’année dernière mais est relativement passée inaperçue avec les fêtes. En effet, de manière assez discrète il faut l’avouer, la première banque japonaise à tout simplement acheté 20% d’une des grandes banques Vietnamienne. Pourquoi, comment ? Essayons de mieux comprendre.

20% d’une grande banque

Vous connaissez Japon Mitsubishi UFJ ? C’est la plus grande banque au Japon. Et c’est cette banque qui vient de s’offrir 20% de Vietinbank, qui n’est nulle autre que la banque d’Etat du Vietnam. Une transaction à 743 millions de dollars, qui est loin d’être anodine. Gardons en mémoire que le Vietnam est toujours un pays communiste… C’est à ce jour la plus grande transaction bancaire dans le pays, et le plus gros investissement étranger.

Pourquoi un tel investissement ?

La question se pose assez légitimement. Pourquoi est-ce qu’une banque japonaise irait investir dans une banque d’Etat au Vietnam ? Si l’on en croit le président de la Japon Mitsubishi, l’objectif est d’  »aider les entreprises japonaises implantées au Vietnam« . Mais la réalité est tout autre

Comprendre les origines

Mais avant de rentrer dans cette « réalité » (même si elle reste subjective), il est important de connaître le contexte, c’est à dire l’état du secteur bancaire au Vietnam. Et un mot pourrait le résumer: chaotique. Pendant près de 10 ans, le pays s’est essayé à la libéralisation du secteur. Il en résulte aujourd’hui plus de 40 institutions bancaires, toutes touchées de près ou de loin par des dettes toxiques. Je suis sur que ce terme vous rappel de bons souvenirs de crise financière… En 2011, le gouvernement à voulu refonder entièrement le secteur, notamment avec des fusions pour réduire le nombre d’institutions. Mais cette volonté n’a jamais été mise concrètement en place, et des scandales ont éclatés autour des personnes censées mener à bien le projet. C’est donc un secteur très affaibli aux risques élevés.

La (vraie) raison de l’investissement

Pourquoi le Japon investit dans un pays où le secteur bancaire est aussi faible ? Là encore, la réponse est à trouver dans le contexte économique du pays, mais cette fois-ci du Japon. En effet, il est important de savoir qu’au Japon, les demandes de prêts sont en chutes libres alors qu’une classe moyenne voit le jour de manière extrêmement rapide. Investir au Vietnam est donc un bon moyen de combler cette chute… D’autant plus que les liens entre Japon et Vietnam sont de plus en plus forts, avec des échanges commerciaux grandissants chaque mois un peu plus. Un exemple: +14% d’exportations entre octobre et novembre 2011.

Ainsi, on peut le voir, l’investissement de la première banque Japonaise au Vietnam est loin d’être désintéressée… Mais il est possible que ce soit la voie la plus rapide pour sortir d’une crise assez importante dans le pays.

Clement Gracyk (417 Posts)

Créateur de timetothink.fr , je suis passionné par les nouvelles technologies, les sciences de l'information et le management. J'aime essayer de montrer l'actualité sous un autre angle pour ne pas rester sur la présentation des grands médias nationaux.


Leave a Reply