Buffer

15 janvier 2013 ~ 0 Commentaires

Un appel sur deux au 115 resté sans réponse !

En décembre 2012, un appel sur deux passé au 115, le numéro d’urgence pour les sans-abris, est resté sans réponse. La raison ? Le manque de moyen, selon la Fnars. Essayons de mieux comprendre cette actualité un peu triste, qui nous rappelle que beaucoup ont des difficultés dans notre pays. 

Retour sur le 115

Le 115 est un numéro national départementalisé gratuit et accessible 24h/24, 7 jours sur 7. Les missions du 155 sont au nombre de 5: écouter, évaluer, informer, orienter et héberger. Mais depuis quelques temps, cette dernière mission notamment est de plus en plus difficile à réaliser

Un appel sur deux sans réponse

Selon la Fédération nationale des associations de réinsertion sociale (Fnars), si les appels sont restés sans réponse, c’est avant tout à cause d’un manque de moyens. 57 % des appels sans réponse en 2012, contre 49% en 2011. Cela montre à quel point le nombre de personnes ayant besoin d’un hébergement d’urgence est en hausse, sans doute à cause de la crise. Si l’on en croit les chiffres officiels, 22% de demandes en plus sur l’année, et principalement par des familles.

Un manque de structures

Les départements ne réagissent pas tous de la même manière face aux hausses des demandes. Par manque de place, certains utilisent même les aides alternées pour essayer de répondre le plus possible au besoin. Mais certains départements ne peuvent tout simplement pas ouvrir des places pour héberger les gens. Il y a donc là un véritable problème de fond qu’il faudrait régler, mais certainement pas en réquisitionnant des lieux publics ou des églises comme on a pu l’entendre il y a quelques mois… La France à besoin de moyens pour avoir des structures d’accueil de qualités, mais si on va plus loin, la France à cruellement besoin de se battre contre les causes de la précarité.

Pour en savoir plus sur le fonctionnement du 115, c’est ici.  Et pour les chiffres officiels, c’est ici.

Clement Gracyk (417 Posts)

Créateur de timetothink.fr , je suis passionné par les nouvelles technologies, les sciences de l'information et le management. J'aime essayer de montrer l'actualité sous un autre angle pour ne pas rester sur la présentation des grands médias nationaux.


Leave a Reply